Les activités physiques et sportives constituent un élément important de l'éducation, de la culture, de l'intégration et de la vie sociale. Elles contribuent notamment à la lutte contre l'échec scolaire et à la réduction des inégalités sociales et culturelles, ainsi qu'à la santé. La promotion et le développement des activités physiques et sportives pour tous, notamment pour les personnes handicapées, sont d'intérêt général. Faciliter la pratique sportive des français est un domaine d’action important de la politique sportive de l’État. Cela se traduit notamment par la correction des inégalités d’accès à la pratique sportive en visant les publics qui en sont le plus éloignés (publics féminins, publics des zones rurales ou zones urbaines sensibles, publics handicapés).
 
Les territoires dont le potentiel n’est pas exploité (les zones de revitalisation rurale (ZRR) ainsi que les quartiers prioritaires de la politique de ville (Ex-ZUS CUCS) et les populations les plus éloignés de la pratique sportive (public féminin, public socialement défavorisé, personnes en situation de handicap, jeunes,…) représentent le plus fort potentiel de développement du sport.