Le sport en Eure-et-Loir
Menu

FDVA Calendrier

Les principales dates concernant le FDVA

FDVA Financement

Les modalités de financements

L’appel à projets FDVA « Fonctionnement et projets innovants » vise à soutenir les associations et leurs projets qui présentent une utilité sociale, notamment à travers leur contribution au dynamisme de la vie locale et/ou à l’implication d’un nombre significatif de bénévoles ou d’habitants.
 
Ce soutien peut prendre plusieurs formes :
  • Soutien au fonctionnement des petites associations -> Axe 1
  • Soutien aux projets innovants des associations -> Axe 2
Une association peut déposer :
Soit une demande de subvention sur l’axe 1 (soutien au fonctionnement) Elle ne pourra pas déposer de demande sur l’axe 2
Soit une demande de subvention sur l’axe 2 (soutien aux projets innovants) 2 projets au maximum Elle ne pourra pas déposer de demande sur l’axe 1
 
 
 
Pour être soutenus, les projets doivent obligatoirement présenter une utilité sociale (cf. annexe 2).
 
Ils doivent avoir des effets positifs pour le territoire et/ou la société, notamment :
  • en contribuant au dynamisme de la vie locale, à la consolidation de la vie associative et à la création de richesses sociales ou économiques durables pour le territoire (avec une attention particulière pour les territoires ruraux, moins peuplés ou plus enclavés géographiquement) ;
  • en impliquant un nombre significatif de bénévoles et d’habitants (a fortiori si ce groupe inclut des personnes ayant moins d’opportunités et reflète une mixité sociale, intergénérationnelle, femmes-hommes, etc.) ;
  • en s’appuyant sur une dynamique de co-construction au niveau territorial (en créant des partenariats avec des acteurs institutionnels, d’autres associations, des citoyens, etc.).
 
Seront appréciés en priorité :
  • La qualité des projets et leur impact social ;
  • La justification d’un besoin de financement.
Ne seront pas prioritaires :
  • Les associations déjà financées en 2019 au titre du FDVA « soutien au fonctionnement »
  • Les associations déjà fortement soutenues par les fonds publics :
    • notamment si le total des aides publiques représente plus de 80 % du total du budget de l’association ;
    • notamment si l’association est déjà financée dans le cadre de dispositifs soutenus par l’État (contrat de ville, etc.).
Il s’agit ici de soutenir le fonctionnement global de l’association, et non un projet en particulier. Seules les associations présentant une utilité sociale pourront être soutenues (cf. critères communs aux deux axes).
 
C’est donc l’ensemble des activités menées par l’association qui est ici apprécié. 
 
Seront prioritaires :
  • Les associations employant au maximum 2 ETP (personnel permanent);
  • Les projets associatifs qui s’appuient sur une dynamique de co-construction au niveau territorial (en créant des partenariats avec des acteurs institutionnels, d’autres associations, des citoyens, etc.)
Ne seront pas prioritaires :
  • Les associations déjà financées en 2018 dans le cadre du FDVA Fonctionnement innovation
 
Il s’agit ici de soutenir les projets innovants des associations, et d’autre part les projets visant à accompagner les bénévoles des petites associations locales (création et mise en place d’outils, de ressources, d’espaces de rencontre, de
lieux ressources, etc.).
 
Un projet est considéré comme innovant s’il apporte une réponse :
  • à des besoins non satisfaits ou non couverts actuellement ;
  • et/ou à des enjeux nouveaux et/ou structurants pour le monde associatif.
Ils pourront s’inscrire par exemple dans les thématiques suivantes (liste non exhaustive) :
  • innovation sociale, environnementale ou sociétale (en réponse à des besoins non couverts),
  • innovation économique (aide à la transition ou au changement des modèles économiques),
  • innovation numérique (diffusion d’une culture numérique et réduction de la fracture numérique au sein des associations),
  • innovation en matière de santé et de prévention,
  • recherche de nouvelles formes de gouvernance associative,
  • nouvelles formes de coopération inter-associatives ou inter-réseaux,
  • expérimentations de leviers pour accroître la place des jeunes, des femmes ou des personnes en situation de handicap dans les instances régionales,
  • etc.
Les projets devront avoir une action structurante et un impact sur le territoire et la population.

Emploi

Cap'asso, CNDS emploi, emploi d'avenir, boite à outils

Comptabilité

Basicompta, Compt'asso, Via Compta

Administration

Projets, subventions, communication

Territoire

QPV, ZRR, inégalités, SSV, équipements, développement durable